Pourquoi déguster ? 

L’objectif de la dégustation est de prendre un véritable plaisir à manger en goûtant et en savourant les aliments. 

Si vous apprenez à manger plus lentement, avec plus d’attention, donc, si vous dégustez, vous mangerez d’une manière plus adaptée à vos besoins, tout simplement en vous aidant du goût de vos aliments.
La dégustation vous permet de manger avec une plus grande conscience de vos sensations de faim, de satiété et de rassasiement. Ainsi, elle vous aide à assurer de manière adéquate la satisfaction de vos besoins caloriques en vous permettant d’augmenter votre rassasiement du fait que votre repas vous aura apporté plus de plaisir gustatif. 

Déguster va vous permettre de mieux vous concentrer sur le goût des aliments et de mieux satisfaire vos besoins nutritionnels et émotionnels. En effet, nous nous nourrissons de sensations gustatives. Si vous mangez sans porter suffisamment d’attention au goût, vous n’éprouvez pas de plaisir, mais surtout pas de lassitude gustative, ce qui conduit à manger en excès. 

En dégustant, vous ne ressentirez plus un sentiment de frustration à la fin du repas, sentiment qui conduit bien souvent à continuer à manger (ou à avoir envie de continuer à manger) alors que l’on est rassasié. 

Grâce à la dégustation vous allez plus profiter de vos aliments et plus vous en profiterez, moins vous aurez besoin d’en manger de grandes quantités. 

Le goût est le premier sens auquel on pense quand on commence une dégustation.
Pour décrire le goût d'un aliment, on peut parler de saveurs : le salé, le sucré, l'amer, l'acide, l’umami et le goût du gras. D'autres éléments peuvent varier comme : la persistance en bouche, l'arrière-goût...
Mais tous les sens interviennent dans la dégustation : 

  • La vue : maturité d'un fruit, affinage d'un fromage... 

  • L'odorat : on parle d'odeurs lorsqu'on sent par voie nasale, et d'arômes lorsque l'aliment est en bouche et que les odeurs sont perçues par voie rétro-nasale. 

  • L'ouïe : le craquant d'une chips, le croustillant des céréales... 

  • Le toucher : évaluer la texture, la consistance, la température d'un aliment, avant et pendant la dégustation. 

A chaque fois que vous mangez, essayez de penser aux sens qui sont mobilisés, et au plaisir ainsi procuré ! 

La perception du goût et le sentiment agréable lié à la dégustation jouent un rôle important dans l'alimentation. Si vous avez bien conscience de ce que vous mangez, vous y prenez plaisir et vous prêtez plus d'attention au moment où vous n'avez plus faim. 

La dégustation améliore

  • L’attention portée à vos sensations alimentaires de faim, satiété et rassasiement. 

  • La stimulation de vos 5 sens et particulièrement le goût. Votre cerveau synthétise davantage de dopamine (hormone du plaisir) saturant les récepteurs dopaminergiques, ce qui procure une sensation de bien-être très agréable et relaxante.

  • Votre capacité à percevoir ce plaisir en bouche et son évolution. 

  • La digestion qui commence par la mastication et se poursuit dans la bouche par l’action des amylases salivaires (enzymes digestives). 

  • Votre capacité à repérer le rassasiement gustatif, signalé par la disparition du plaisir gustatif à manger l'aliment consommé.

La dégustation permet de diminuer

  • Les risques d’excès alimentaires 

  • Les quantités ingérées 

  • Le sentiment de culpabilité

Bien déguster est donc une étape importante pour manger selon vos besoins