• Véronique

Les sensations alimentaires : le gage d’un poids équilibré – Partie 4 : le rassasiement



Comme vous l’avez compris dans les étapes précédentes, il est préférable :

  • · De manger lorsque vous avez faim 

  • · De respecter vos appétits spécifiques en évacuant tout contrôle psychologique autrement appelé « restriction cognitive ». 

Pour rappel, en l’absence de détournement cognitif, si vous respectez votre faim et votre appétit spécifique pour un aliment, vous allez observer au cours de la consommation que le plaisir à manger diminue progressivement. La diminution de ce plaisir est le signal que votre corps a reçu les nutriments qu’il cherchait dans l’aliment vers lequel il vous a orienté. On peut parler pour décrire ce phénomène de rassasiement gustatif ou rassasiement spécifique. 

En principe, lorsque vous ressentez ce rassasiement spécifique à l’aliment que vous avez choisi de manger, vous vous arrêtez alors naturellement de le consommer. Je dis en principe, car de nombreux paramètres peuvent vous influencer et en particulier le conditionnement à finir votre assiette (conditionnement dont il faudra, à un moment ou à un autre, vous débarrasser).

Lorsque le repas comprend plusieurs aliments, le rassasiement se produit pour chacun. On peut être rassasié d’un aliment et avoir encore de l’appétit pour un autre qui correspondra à un besoin non satisfait. C’est ce qui fait, qu’après une entrée, soigneusement choisie en fonction de votre envie, vous allez consommer le plat avec plaisir, à condition que ce plat ait été choisi selon les mêmes critères d’appétit spécifique. Vous vous arrêtez lorsque le rassasiement gustatif à l’égard de ce plat va être ressenti. Le même phénomène peut ensuite se reproduire pour le dessert à condition bien entendu que vous ayez toujours faim.

Lorsque tous les appétits spécifiques, ou autrement dit, tous les besoins physiologiques auront été couverts, vous allez ressentir le rassasiement global qui va vous conduire à arrêter de manger. Ce rassasiement est l’ensemble des mécanismes physiologiques par lesquels l’ingestion cesse lorsque vous avez absorbé la quantité de nutriments nécessaires et suffisante pour rétablir ou maintenir votre balance énergétique. Comme vous l’avez sûrement compris, ce rassasiement devrait augmenter au cours du repas. Néanmoins, il est prouvé que cela n’est vrai que si les aspects énergétiques, émotionnels et symboliques sont satisfaits. Si vous mangez un plat qui vous rappelle de mauvais souvenirs, dans une solitude extrême, n’espérez pas vous sentir rassasié même si le niveau énergétique de ce dernier est conséquent. Alors que la madeleine de Proust ….

#faim #sensationsalimentaires #appétit #rassasier #aliments

     

    VeGiNutri - Nutrition MCO

    Grand Rue 90 - 1820 Montreux - 076 473 77 07

    • Facebook Social Icon

    ​​© 2015-2020 by VeGiNutri.