• Véronique

Constipé ? Quelles conséquences ? Que faire ?


Aujourd’hui, je voudrais vous parler de constipation. Pas très glamour comme sujet, je suis d’accord mais au combien important. Aussi ne m’en veuillez pas si je l’aborde sur un ton un peu humoristique. J’aime bien faire passer les messages nutrithérapeutiques avec un peu d’humour. Ça glisse mieux, si je puis me permettre.

Je vais m’adresser ici plus particulièrement aux femmes, car c’est un sujet plus féminin que masculin, vous allez comprendre pourquoi, mais messieurs, nul doute que vous trouverez ici des informations qui vont vous intéresser.

Tout d’abord précisons que nous devrions aller aux toilettes tous les jours, voire même jusqu’à trois fois par jour, c’est à dire après chaque repas. De nombreux patients ont tellement l’habitude d’y aller tous les trois jours, qu’ils pensent que c’est normal. Et bien non.

Ensuite, avant de vous dire comment faire pour lutter contre la constipation, je vais vous rappeler pourquoi la constipation est un problème important.

Sur le plan du confort, il y a bien entendu l’inconfort d’être encombré, ballonné. Ça, vous connaissez !!! Parfois tellement bien, que là encore, vous pensez que c’est normal.

Mais il y a aussi et surtout les incidences sur la santé.

Une selle dure irrite la muqueuse digestive, ce qui favorise les problèmes de leaky gut, c’est à dire d’intestin perméable. Un problème qui est loin d’être banal, quand on en connaît les répercussions sur la santé générale.

Les études montrent que les gens qui ont de la constipation chronique font beaucoup plus de cancer du côlon. C’est aussi un facteur de cancer du sein, les femmes constipées faisant deux fois plus de cancer du sein que les femmes qui ne le sont pas.

Les répercussions peuvent aussi être psychologiques. Avec la constipation, on a une dégradation accélérée dans l’intestin des acides aminés qui devraient permettre la production des neurotransmetteurs dans le cerveau, avec des retentissements comportementaux : troubles du contrôle pulsionnel, dont le fait de manger plus que de raison peut être un symptôme, mais aussi pour certains, facteur aggravant de dépression.

Les raisons de se préoccuper de ce problème sont donc nombreuses.

Première chose à faire pour ne pas être constipé, prendre le temps d’aller aux toilettes. Oui, je sais, ça paraît évident, ça n’a rien à voir avec la nutrition, et pourtant….

Sans vouloir être sexiste, il me semble que le passage aux toilettes est abordé de façon très différente entre hommes et femmes.

Nombre de femmes sont constipées, parce qu’elles croient avoir mille choses à faire et ne prennent pas le temps de s’arrêter quand c’est le moment et que leur corps leur rappelle qu’une petite vidange leur ferait du bien. Tellement facile de « serrer les fesses » et de remettre ça à plus tard. Nous pensons toutes que si nous ne gérons pas tout, notre petit monde familial va s’écrouler. Et bien non. J'en parle en connaissance de cause, j’étais aussi comme ça. Toujours mieux à faire que de m'occuper de moi. Faites l'expérience. Le fait de passer quelques minutes aux toilettes, ne devrait avoir qu’une incidence minime sur la vie de votre famille, mais devrait bien changer la vôtre. Sans vraiment faire du passage aux toilettes un rituel à heure fixe, il est tout à fait possible d’améliorer la situation juste en répondant à la demande de votre corps, quand il vous sollicite.

Pour ce qui est des hommes en général, cette approche est moins vraie. Certains profitent même du passage aux toilettes pour s’isoler et trouver un moment de tranquillité avec un bon bouquin. Le reste attendra.... et en effet, le reste attend.

Mis à part ça que faire concrètement ?

  • Boire. Au minimum 1,5 litre par jour, sous forme d’eau, de thé, de tisanes…

  • Consommer suffisamment de végétaux avec des fibres qui attirent l’eau. On lit souvent d’utiliser le psyllium, pourquoi pas. Mais on a bien d’autres sources de fibres dans les aliments qui sont bien plus sympathiques qu'un verre d'eau avec du psyllium.

  • Bouger, car la sédentarité augmente la constipation

  • Prendre du magnésium, pour se détendre. Qu’est-ce que le fait de se détendre vient faire ici, me direz-vous ? Et bien sachez que l’une des causes majeures de constipation est le spasme du sphincter anal. Et le magnésium permet de se détendre, de façon générale, et donc de détendre l’anus.

  • En dernier recours, on utilisera la vitamine C pour son effet laxatif.


N’oubliez pas non plus d’éviter les aliments constipants que sont le riz, le chocolat noir et la goyave... qui l’est tellement qu’on l’utilise dans les diarrhées.


Voilà, vous savez tout. Bon passage aux toilettes !!!

22 vues

     

    VeGiNutri - Nutrition MCO

    Grand Rue 90 - 1820 Montreux - 076 473 77 07

    • Facebook Social Icon

    ​​© 2015-2020 by VeGiNutri.